Le Forum 100% Voltige !
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le Deal du moment : -34%
Blink Mini, Caméra de surveillance ...
Voir le deal
22.99 €

 

 Votre baptème voltige

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
jibs
Promotion
Promotion
jibs


Nombre de messages : 33
Age : 34
Localisation (OACI si possible...) : Martinique, TFFF
Date d'inscription : 19/04/2006

Votre baptème voltige Empty
MessageSujet: Votre baptème voltige   Votre baptème voltige EmptyMer 19 Avr - 5:04

Hello, donc voila, ètant tout nouveau sur le forum, moi ce qui m'interresse est de savoir comment s'est passé votre baptème de voltige...

Pour ma part, ce fut un peu spécial. Un ami de mon père possédait un yak 52 et depuis le temps qu'il me proposait d'en faire un tour, j'allait pas continuer à me défiler...
Etant un peu Marseillais dans l'âme ( comprendre avec une très grande gueule ), je lui répondait toujours que c'était quand il voulait, sans problèmes. Bref, le jour fatidique arrive, je me rend sur l'aérodrome en vélo ( pas encore le permis ) toujours avec ma grande gueule ( Génial, ça va être énorme, jveux faire des méga-déclenchés négatifs qui tue sa mère ... ).
Je trouve le yak déja sorti du hangar et son propriétaire en train de vérifier je ne sais quel niveau dans je ne sais quelle partie du moteur. En me voyant accrocher mon vélo, il me lache un grand sourire en banane en me faisant:
" Alors bien dormi ? pas trop mangé ? Ok, je vais emmener un ami avant toi, j'en ai pour une trentaine de minutes.
- Ok pas de problèmes. "

J'en profite pour trainer un peu sur l'aérodrome et surtout vers le petit sicile qui vient d'être sorti du hangar, comme on est le matin, relativement tôt, la plate-forme est quasi-déserte et le proprio me demande de l'aider à préparer son appareil et à l'aider à vérifier des données ( il faisait des essais d'hélice ) en vol. Toujours friant de vols, je me fait pas prier et l'aide sans broncher.
On met en route relativement rapidement quelque minutes avant le Yak-52 qui commence à rouler juste derrière nous. Les 2 pilotes se connaissant très bien ( le pilote du sicile est laché sur le Yak ), au point d'arrêt, ils décident d'effectuer un décollage plus ou moins groupé, le principe ètant de laisser le sicile décoller en premier, le Yak suivant non loin derrière. Véridication d'usage une fois terminées, on aligne le petit avion sur la partie droite de la piste ( en herbe donc très large ) et légèrement en avant du Yak qui s'aligne sur la partie gauche.
De ma place droite, j'aperçois le passager du Yak, en place arrière et son appareil photo à la main. Mais le vrombissement ( quel grand mot lol ) du moteur du sicile m'empèche de continuer à admirer le yak, après une courte prise de vitesse, nous nous retrouvons en l'air, sur la demande du pilote, je note les données diu compte-tour, de la vitesse et du vario mais j'entend une annonce beaucoup plus interressante à la radio:

" 1012 Kilo on met en puissance ! "
Le pilote du sicile s'écarte un petit peu de l'axe de la piste afin de laisser le champs libre au Yak qu'il pense " un peu " plus rapide
Quelque seconde plus tard, un éclair jaune nous passe à raz de l'aile dans un vrombissement absolument énorme, c'est un unanime " OH PUTAIN " qui a retenti dans le cockpit puis à la radio:
" C'est bon, vos ailes sont toujours attachées ? "
Un gros éclat de rire puis soudain le Yak maintenant en bout de piste loin devant tire une chandelle puis pousse à "0G", cette maneuvre, je la connaissais, c'est celle qu'il utilise pour vérifier que son passager est bien attaché.
Immédiatement, il enchaine sur un tonneau rapide. Je m'imaginais et enviait déja le passager.

S'en est suivit un vol assez sympathique avec le Yak 52 nous tournant autour pendant nos essais d'hélice, simulant des attaques aérienne, des passages, j'ai regretté de pas avoir mon appareil photo sur moi mais j'en ai pris plein les yeux.
L'heure approche, il faut rentrer, après une quinzaine de minutes de vol, les tests sont terminés, le Yak s'en va sur l'axe de voltige pour poursuivre plus librement ses évoltuions.
On fut d'ailleurs un peu surpris de le voir se poser quelques minutes seulement après nous. Le passager a visiblement été malade.

Toujours avec son sourire en banane, le pilote me dit, bon bah c'est à ton tour !
Là je commence un peu à flipper, je me dit que finalement c'est peut-être pas une bonne idée, mais c'est trop tard, je suis déja arnaché dans l'avion et le moteur se met en route, laissant derrière lui un panache de fumée blanche ( c'est dingue comme le temps passe vite quand on se pose des questions )
A peine quelque seconde plus tard ( toujours à mon échelle de questions métaphysique ), on se retrouve aligné sur la piste. Puis une voix me rammène à la réalité:
" Alors, t'es prêt ?
- Nickel envoie la sauce ! "

Réponse bateau pour un passager qui commence sérieusement à flipper, la mise en puissance est impressionante, tout se met à vibrer, un bruit assourdissant emplit la cabine et les instruments deviennent illisible.
Puis à peu près à mi-piste, les vibrations se calment ... On vient de quitter le sol, ce moment que j'ai toujours trouvé magique me terrifie encore plus. Comment un tas de féraille vombrissant pareil peut quitter le sol ? ET pourtant ....

On prend un peu d'altitude, j'essaie de m'y retrouver dans les instruments mais rien ne correspond avec ce dont j'ai l'habitude, les inscriptions en cyrillique et les instruments à des places peu commune...
Mais je sens déja l'avion perdre de l'altitude, le pilote me prévient par l'interphone qu'on va simplement faire un passage sur la piste d'un aérodrome voisin avant de commencer la voltige.
Le passage en question se fait à 10m sol, sensation absolument extraordinaire pour quelqu'un qui n'est jamais descendu en dessous de 500 pieds sauf pour se poser. Puis on reprend de l'altitude, je sais que le moment fatidique arrive, et là c'est une mini peur-panique qui s'empare de moi, impressionant, je me sens pas à l'étroit ou un truc dans ce style, non, j'ai tout simplment peur de l'inconnu. Mes genous tremblent de façon impressionante, même traitement pour mes dents.
Puis j'entend l'interphone m'annoncer:
" On y va ?
- Euuuh ouais .... ( vous aurez remarqué la différence de ton lol ) "
Un ptit coup de "0G", mes bras volent, les ceintures du harnais aussi, impressionant.
Puis l'avion part en demi-tonneau et je me retrouve sur le dos, le ciel sous les ailes, la Terre au dessus de ma tête, sensation absolument énorme, énormissime, gigantissime, j'exulte, je kiffe, je hurle de bonheur, c'est purement génial !

Retour à plat, l'interphone me demande si tout va bien je lui hurle d'enchainer, que c'est génial. Et il enchaine donc, toute la voltige normale sous facteur de charge relativement faible, ce qui me fait encore plus kiffer, je n'ai jamais été aussi loin d'être malade. On continue à jouer avec les nuages durant encore une bonne demi-heure avant de décider de rentrer , En chemin, le pilote s'amuse à effectuer des tonneaux avec le plus de facette possible ( ok 4 facettes, facile, un peu mieux 8 facettes, ok ça apsse ENCORE PLUS FORT 12 facettes ........ Bon bah ça passe pas mdr ) puis c'est l'atterrissage et le retour au parking verrière grande ouverte pour sentir les odeurs d'huile chaude et pour se rafraichir un peu.

Une fois le moteur coupé, c'est à regret que je quitte l'avion. Je venais d'effectuer mon baptème de voltige à bord d'un Yak 52 et c'est un souvenir qui dépasse même celui de mon laché, celui de l'obtention de mon pilote-privé.

Aujourd'hui à 18 ans et maintenant 80h de vol dont 5 en voltige ( sur Cap 10C maintenant ), je suis plus que jamais motivé pour les sélections de l'armée de l'air, elles me tendent les bras, elle n'attendent plus que moi lol

BON VOLS A TOUS

PS: Désolé pour la longueur du poste mais j'ai revècu au travers de celui ci une très grande journée de ma vie
Revenir en haut Aller en bas
Poussy
Admin Made in Amiens Voltige
Poussy


Nombre de messages : 193
Age : 33
Localisation (OACI si possible...) : LFAY - LFOB
Date d'inscription : 20/12/2005

Votre baptème voltige Empty
MessageSujet: Re: Votre baptème voltige   Votre baptème voltige EmptyMer 19 Avr - 14:35

Amazing !

Bienvenue à toi Jibs et merci pour ce récit extra !
Quelle chance d'avoir effectué son bapteme sur Yak 52... C'est vrai que comparé à nos ptits cap...

En tout cas, je suis ravie de voir que ce petit forum s'internationalise au point d'être visité dans les DOM....

Encore une fois, bienvenue parmis nous Jibs

Ha, oui ! J'en avais presque oublié le sujet du topic... Smile
Mon baptême de voltige ici !!!

A plouche !!

_________________
"La Voltige est à l'Aviation ce que le Dressage est à l'Equitation"
Revenir en haut Aller en bas
http://www.poussypilote.skyblog.com
 
Votre baptème voltige
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Forum 100% Voltige ! :: Votre vie aéronautique...-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser